Toronto, ON

La plus américaine des villes canadiennes

Bien que je sois dans une histoire d’amour avec Montréal, j'ai été agréablement surpris par Toronto, le dynamisme de cette ville est incroyable et j'ai donc décidé de vous en parler un peu. J’avoue qu’elle ne suscitait rien de particulier chez moi mais ma compagne souhaitant voir Niagara Falls, nous avons passé quelques jours dans la plus grande ville du Canada et j’ai aimé ça, ce côté américain sans les mauvais côtés, c’est plaisant.

Vue sur la ville

Je vous conseille de faire la CN Tower, et surtout le restaurant 360°, vous aurez une vue sur toute la ville et ça vaut le détour! J’ai d’ailleurs laissé tourner la caméra de mon iPhone pendant une heure sur la table, vous pouvez la retrouver plus bas dans l’article.

Symbole devenu incontournable

Les fameuses lettres de Toronto, cliché du touriste par excellence, je m’y suis également laissé prendre, il faut dire qu’elles ont quelques choses d’attirantes. Comme pour d’autres symboles à travers le monde, c’est inutile mais totalement indispensable.

New-York au Canada

Toronto, c'est un peu le New-York canadien, assez bien de gratte-ciel, plutôt impressionnant pour un européen. On sent que la ville, au contraire de Montréal, est orienté business. Culturellement, elle n’a pas bonne réputation même ça tend à s’améliorer selon ses habitants.

Harbourfront

Depuis Harbourfront, on aperçoit les îles de Toronto, elles étaient malheureusement inaccessibles à causes de pluies torrentielles. Les quelques photos et témoignages montrent un lieu qui permet de s’évader un peu de la ville, j’y passerai assurément si je retourne à Toronto. C’est l’occasion de se prélasser sur les différentes plages, de voir des cottages pittoresques, de supers points de vue, une ferme et biens d’autres choses pour une sympathique journée.

Niagara Falls

Est-il possible de rester plusieurs mois au Canada et ne pas aller à Niagara Falls? Oui mais non. Rien de bien impressionnant pour ma part, je suis peut-être un vrai blasé mais je peux le dire puisque j’y suis allé! 

Joyeux anniversaire!

Cette année, c’est l’année des 150 ans du Canada. Il y a eu bons nombres d’activités et festivités dans tout le pays pour célébrer ça, comme je le dis toujours le bon côté des Etats-Unis sans les défauts. En Europe, ça manque ce genre de célébration!

Ripley's Aquarium

En chiffres, c’est 16.000 animaux, 12.500m2 et 5,7 millions de litres d’eau dont 2,8 dans un seul bassin! C’est vraiment agréable de s’y promener et le personnel est très disponible. Le mur des méduses a retenu toute mon attention.

Côté canadien vs côté américain

En chiffres, c’est près de 3000m3/s, près de 6000 en haute saison, sur près d’un kilomètre de large sur près de 60 mètres de haut. Certains ont osé le grand saut et ont survécu, si ça vous tente, préférez une combinaison au maillot pour ne pas risquer de le perdre et de choquer les prudes américains! En parlant des américains, je vous conseille de regarder les chutes du côté canadien, on voit mieux, on voit plus et en résumé c’est « plus mieux ».


Tout ça pour vous dire que j’ai apprécié mes quelques jours à Toronto mais que j’aurai aimé rester plus longtemps pour voir les nombreux parcs de la ville, pour découvrir les innombrables bar espresso de la ville, prendre et reprendre les typiques streetcar encore et encore, partager un peu plus la vie des habitants et ressentir l’atmosphère de la ville. Oui! J’ai aimé Toronto mais s’il vous plait, ne le dites pas aux montréalais!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *